Catégories
Actualité

Les pellets ont-ils une durée de conservation ?

Il existe de nombreuses utilisations différentes des pellets aussi appelés granulés de bois, de l’utilisation comme combustible de chauffage dans les poêles et les chaudières à l’utilisation des granulés de bois pour barbecue.

Si vous venez tout juste d’acquérir un poêle à granulés, vous vous posez peut-être la question “les pellets ont-ils une durée de conservation” ?

C’est une question plus compliquée que la plupart des gens ne le pensent probablement. La réponse la plus fondamentale est oui, les granulés de bois peuvent se détériorer avec le temps.

Cependant, il existe différentes façons dont un granulé de bois peut se détériorer.

Pourquoi un pellet peut-il se détériorer ?

Il y a deux facteurs principaux qui causent la détérioration des pellets de bois : l’humidité et une manipulation brutale.

Absorption d’humidité

Vous avez en fait besoin d’un peu d’humidité pour fabriquer un granulé de bois. Cependant, une fois le granulé de bois formé, l’humidité est son ennemi.

En raison de l’état fortement compressé d’un granulé de bois et de sa faible teneur en humidité (inférieure à 10%), il attire naturellement l’humidité.

C’est pourquoi les granulés constituent une bonne litière pour les chats et les chevaux.

Par conséquent, si vous ne gardez pas les granulés de bois secs, ils absorberont l’humidité et se dilateront.

Une fois expansés, ils ne sont plus des granulés, juste de la sciure de bois et ne peuvent plus être utilisés dans les poêles à granulés et les chaudières.

Il est important de noter que le principal risque pour un pellet lié à l’humidité ne provient pas de l’eau liquide. Il s’agit de l’eau dans l’air (humidité), ce qui provoque généralement la détérioration des granulés.

Si vous voulez vous assurer que l’air autour de vos pellets a une faible humidité, achetez un humidimètre simple qui pourra vous alerter d’une humidité élevée avant que les granulés de bois ne se détériorent.

Manipulation brutale

Les pellets de qualité sont assez durables. Cependant, une manipulation trop brutale les amènera à se briser et à créer un excès de fines et de poussière. Cette poussière peut bloquer certains poêles à pellets et chaudières. Surveillez attentivement si possible le transport de votre palette de pellets.

Voilà pourquoi il est important de ne pas jeter vos sacs de pellets mais plutôt de les manipuler avec précaution, de la livraison au remplissage de votre poêle.

Les pellets sont-ils périssables ?

Vous savez que les pellets peuvent se détériorer s’ils ne sont pas stockés et manipulés correctement. Mais qu’en est-il de leur durée de conservation ? Même dans des conditions idéales, un granulé de bois finira-t-il par se briser ?

Eh bien, la réponse est toute simple.

Si vous veillez au bon stockage de vos pellets, ils n’auront pas de limitation en termes de durée de conservation.

Ils conserveront leur intégrité et leur densité vous permettant de vous chauffer efficacement tout l’hiver.

Ce qu’il faut retenir sur les pellets et leur durée de conservation

Donc, en conclusion, si vous protégez vos pellets de l’humidité et que vous les manipulez avec soin, ils ne se détérioreront pas et ils peuvent avoir une durée de conservation illimitée.

Catégories
Actualité

Ne vous improvisez pas ramoneur

Le film classique de Disney Mary Poppins a rendu le monde des ramoneurs très amusant.

Mais si vous n’embauchez pas un professionnel qualifié et que vous essayez de faire le travail vous-même, il est peu probable que votre conte de fées se termine bien.

Dans cet article nous allons voir pourquoi il est indispensable de faire ramoner le conduit d’évacuation de votre chaudière et/ou poêle à pellets par un ramoneur professionnel.

Ramonage, une obligation légale

En Belgique, la loi exige que les cheminées soient ramonées une fois par an.

Donc, si vous voulez continuer à utiliser votre poêle à bois, poêle à granulés ou poêle multi-combustibles légalement, vous devrez vous conformer aux règles.

Une fois le ramonage terminé, le professionnel vous remettra un certificat de ramonage. Si un feu venait qu’à se déclarer et à provoquer de gros dégâts, votre assureur exigera ce certificat.

Vous pourrez ainsi prouver que l’entretien de votre poêle à pellets a été effectué selon la législation en vigueur.

Pourquoi confier le ramonage à un professionnel ?

Les ramoneurs amateurs ont tendance à ne pas être aussi chanceux que dans le film emblématique pour enfants.

Il y a de très bonnes raisons pour lesquelles vous ne devriez pas vous charger vous-même de cette corvée.

En voici quelques unes.

L’expérience et la connaissance

Les ramoneurs professionnels ont une connaissance approfondie des poêles et chaduières, des cheminées et de ce qu’il faut rechercher pour s’assurer qu’un appareil de chauffage au bois est propre et sûr.

Le but du ramonage est de s’assurer que la cheminée est dégagée de tout blocage causé par la suie, les nids d’oiseaux et autres débris.

Vous pouvez ne pas savoir comment repérer les zones à problèmes ou vérifier que le conduit d’évacuation des fumées a été correctement ramonée.

Vous pourriez également manquer des blocages sans vous en rendre compte, ce qui exposerait votre famille à un risque de feu de cheminée.

Le matériel

De plus, il est difficile de trouver le matériel adapté pour effectuer correctement le ramonage.

Bien entendu, vous pouvez acheter une brosse de cheminée bon marché, disponibles dans les magasins de bricolage.

Mais elles ne sont souvent pas aussi flexibles ou efficaces que les brosses utilisées par les professionnels du ramonage.

Certains ramoneurs sont même dotés de caméra professionnelle qui leur permet de vérifier soigneusement que votre cheminée est complètement dégagée et sans obstruction.

 

Vous l’aurez compris, confier le ramonage de votre poêle à pellets à un professionnel est le choix le plus sûr. Vous êtes ainsi certain de profiter de tous les avantages de votre poêle à pellets en toute sécurité.

Catégories
Actualité

Entretenir votre poêle à pellets

Vous appréciez la chaleur efficace de votre poêle à pellets pendant les mois froids, mais si vous êtes nouveau propriétaire d’un poêle ou si vous voulez le maintenir du mieux que vous le pouvez, vous vous demanderez comment le nettoyer.

Bien que les poêles et les besoins de nettoyage diffèrent d’un ménage à l’autre, certains conseils d’entretien vous aideront à garder votre maison au chaud et à vous protéger.

Pourquoi nettoyer votre poêle à pellets

Commençons par comprendre pourquoi vous devriez nettoyer votre poêle à pellets. Des soins appropriés vous permettront d’économiser du temps et de l’argent à long terme.

Dans l’ensemble, nettoyer votre poêle :

  • Garantit un bon fonctionnement de votre poêle : si des cendres et des pellets s’accumulent dans votre poêle, il ne fonctionnera pas aussi bien avec le temps. Vous risquez d’endommager votre équipement de chauffage parce que vous n’avez pas fait un peu d’entretien.
  • Assure une utilisation sûre du poêle à pellets : l’accumulation de cendres peut devenir dangereuse si vous n’effectuez aucun entretien. La créosote, un produit chimique qui se produit lorsque vous brûlez du bois ou un autre combustible, peut s’accumuler lorsque vous utilisez votre poêle. Il est dangereux à respirer et présente également un risque d’incendie, il est donc essentiel de le nettoyer.
  • Aide votre poêle à durer plus longtemps : comme de nombreux appareils ménagers dans votre maison, un poêle à pellets est un investissement. Vous souhaitez tirer le meilleur parti possible de cet investissement, et une maintenance appropriée peut vous aider à y parvenir. Au fur et à mesure que vous nettoyez votre poêle, vous enlevez toute rouille ou accumulation qui pourrait l’endommager. Vous remarquerez également si des pièces doivent être réparées ou remplacées pour que tout le système fonctionne correctement

À quelle fréquence nettoyer son poêle à pellets ?

En moyenne, un nettoyage en profondeur une fois par semaine pourrait être utile. Cependant, chaque poêle à pellets est différent, et il est difficile de donner un calendrier précis de la fréquence à laquelle vous devez le nettoyer.

Consultez le manuel de votre poêle pour voir s’il y a des recommandations de nettoyage. Si votre manuel ne le précise pas ou si vous avez l’impression d’utiliser fréquemment votre poêle, nettoyez-le une fois par semaine.

Vous pouvez également nettoyer les différents composants de votre poêle à des fréquences différentes selon votre utilisation et vos préférences, tels que :

  • Le verre : Selon le type de pellets que vous brûlez et la fréquence d’utilisation de votre poêle, vous pouvez nettoyer le verre tous les jours. Garder le verre clair améliore l’apparence de votre poêle et vous aide à surveiller ce qui se passe à l’intérieur.
  • Le pot de combustion : Contrôlez votre pot de combustion une fois par jour peut aider à réduire l’accumulation et faciliter le nettoyage en profondeur plus tard. Si vos granulés ne produisent pas beaucoup de cendres, vous n’aurez peut-être qu’à nettoyer le pot de combustion tous les deux ou trois jours.
  • Le bac à cendres : La fréquence à laquelle vous videz le bac à cendres dépend de sa taille et de la fréquence à laquelle vous brûlez. Les bacs à cendre de petite taille devront être vidés une fois par semaine, tandis que les plus grands peuvent durer presque un mois, mais vous devez les vider pendant que vous nettoyez en profondeur votre poêle.
  • Les tuyaux de ventilation : Encore une fois, différents facteurs influent sur la fréquence de nettoyage de ce composant. En général, il faut le vérifier régulièrement afin de prévenir l’accumulation de suie.

Vous aurez également besoin de prendre note de l’accumulation de créosote dans votre poêle et de le nettoyer avant qu’il n’atteigne un certain stade. À sa première étape, la créosote est sèche et squameuse mais facile à nettoyer.

Ensuite, elle est fragile et un peu plus difficile à nettoyer, au dernier stade elle est collante et goudronneuse et nécessite un nettoyage professionnel.

Catégories
Actualité

Comment stocker vos pellets ?

Que vous utilisiez vos granulés de bois pour votre poêle ou votre chaudière à pellets, vous voulez les meilleurs résultats. Pour tirer le meilleur parti, vous devez commencer par choisir les meilleurs granulés de bois, mais une autre considération essentielle est le stockage des granulés.

Alors, comment stocker les pellets ? Puisqu’ils sont souvent vendus dans de gros sacs ou livrés en vrac, cela peut sembler un peu intimidant au début, mais ce guide de stockage des pellets vous aidera à les garder prêts à l’emploi.

Comment conserver les pellets ?

Le stockage des pellets ne doit pas être difficile. Il suffit de savoir quelles sont les meilleures conditions pour protéger le combustible afin qu’il conserve toutes ses performances.

L’humidité peut ruiner tout type de bois, qu’il s’agisse d’une grande poutre dans un bâtiment ou de petits pellets. L’exposition à l’humidité ou à l’eau ruinera la qualité de vos granulés de bois, ce qui a un impact sur votre contrôle de la température et la quantité de fumée que vous pouvez obtenir des granulés.

Le meilleur type de stockage de pellets est hermétique. Transférez vos nouveaux granulés de bois de leur emballage dans le conteneur et fermez le couvercle. Bien que le sac dans lequel vos pellets entrent convient au transport du matériau, ce n’est pas le meilleur pour le stockage, surtout une fois que vous l’ouvrez.

Tous ces conseils fonctionnent quel que soit l’endroit ou le moment où vous stockez vos pellets, mais pour certains endroits et certaines périodes de l’année, vous devrez faire quelques considérations supplémentaires.

Stockage des pellets à l’intérieur

Le stockage intérieur des pellets est la meilleure méthode pour les conserver si vos conditions sont bonnes. Un cabanon, un garage ou un sous-sol est un excellent endroit pour le stockage car il garde vos pellets à l’écart mais accessibles.

Cependant, assurez-vous que ces espaces intérieurs sont adaptés pour stocker des granulés de bois.

Certains sous-sols sont sujets aux inondations ou à l’humidité, et si c’est le cas avec le vôtre, vous voudrez peut-être trouver un autre endroit pour stocker vos granulés. Ne perdez pas espoir si le sous-sol est votre seule option. Vous pouvez faire installer un silo à pellets surélevé qui préservera les pellets de l’humidité.

Utilisez d’autres emplacements de stockage à votre avantage si vous en avez. Si vous avez de l’espace dans votre garage ou votre remise, cela pourrait être l’endroit idéal pour garder vos conteneurs de granulés de bois. Ils peuvent être proches de votre poêle à pellets pour plus de commodité. Gardez toujours vos contenants scellés même s’ils sont sous abri, car cela aidera à empêcher les parasites.

Stockage des pellets à l’extérieur

Garder vos pellets à l’extérieur signifie que vous avez plus d’éléments à gérer, mais c’est un moyen pratique de les stocker si vous n’avez pas de place à l’intérieur.

Pour le stockage extérieur de granulés de bois, assurez-vous de les conserver :

  • Dans un contenant hermétique
  • Couvert de la pluie
  • Hors sol
Catégories
Actualité

Conseils pour choisir ses pellets pour sa chaudière

Un nombre croissant de propriétaires et d’entreprises recherchent des moyens nouveaux et innovants pour alimenter et chauffer leur propriété.

Parallèlement aux panneaux solaires et aux pompes à chaleur, les chaudières à pellets apparaissent comme l’un des moyens les plus efficaces de produire de la chaleur ou de l’eau chaude pour toute une maison ou un bâtiment.

Mais pour que ce système de chauffage soit efficace et rentable, le combustible doit être de la bonne taille et, surtout, de la qualité, pour la chaudière que vous utilisez.

Lorsque vous choisissez les bons pellets de bois pour votre chaudière, voici ce que vous devez rechercher.

Faible teneur en cendres et poussières

Des pellets de haute qualité doivent avoir une teneur en cendres de 0,7% ou moins, pour être précis. Plus la teneur en cendres est faible, plus les pellets brûlent mieux et plus votre chaudière fonctionnera efficacement.

Une teneur élevée en cendres est un signe de contaminants dans les granulés de bois, comme trop d’écorce ou d’humidité. De même, trop de poussière peut endommager votre chaudière et les pellets de haute qualité sont dépoussiérés avant d’être mis en sac.

L’achat de pellets aux normes ENPlus signifie qu’ils doivent contenir 1% ou moins de poussière.

Température de fusion des cendres élevée

La combustion de pellets peut parfois conduire à des morceaux de résidus qui ne peuvent pas brûler, ce qui pourrait entraîner le colmatage de votre chaudière.

Vérifiez que vos pellets ont une température de fusion des cendres supérieure à 1200 degrés Celsius, car cela réduira l’accumulation et améliorera les performances de votre chaudière.

Pellets uniformes

Chaque chaudière à pellets est conçue pour recevoir des granulés d’une certaine taille. Par conséquent, la taille est tout ce qui concerne les granulés de bois.

S’assurer que vous utilisez la bonne taille de pellets, qui est de 6 mm en Belgique, augmentera l’efficacité énergétique et diminuera les émissions que vous produisez.

Faible teneur en humidité

Exactement comme vous vous en doutez, les pellets avec une teneur en humidité élevée ne brûleront pas correctement. Les normes ENPlus stipulent que les granulés doivent contenir 10% ou moins d’humidité, car cela entraînera une chaleur par kg plus élevée et une meilleure efficacité de votre chaudière.

Puissance calorifique élevée (kW / h)

La mesure standard pour la production de chaleur des granulés de bois est kW / h, vous permettant de comparer différents types de pellets et leurs performances. Vous pouvez également utiliser cette mesure pour estimer la quantité de carburant dont vous pourriez avoir besoin au cours d’une année typique et donc vos coûts.

Prendre en considération ces cinq facteurs et comparer les différents types de pellets vous donne les connaissances nécessaires pour choisir le meilleur combustible pour votre chaudière. Par conséquent, vous devriez maximiser les performances de votre chaudière, une production de chaleur plus élevée et une diminution de la quantité de résidus laissés.

Catégories
Actualité

Comment choisir son poêle à pellets ?

Pour beaucoup, les foyers sont l’incarnation de la maison rustique, le foyer occupant une place de choix dans la maison. Avec l’avènement de la sensibilisation au changement climatique, de nombreuses personnes cherchent à conserver cette authenticité tout en utilisant un appareil de chauffage qui est efficace, économique et écologique.

Cela explique pourquoi les poêles à pellets connaissent une popularité croissante ; mais que devez-vous rechercher en tant qu’acheteur potentiel ?

1. Contrôle de la température

Une chose que nous aimons dans les poêles à pellets est leur contrôlabilité. Vous pouvez régler la température avec une précision proche de celle d’un système de chauffage au gaz ou au fioul. Contrairement à la plupart des radiateurs traditionnels, les poêles à pellets ont un thermostat électronique qui peut être réglé avec un degré de précision impressionnant.

2. Gestion simplifiée

La plupart des poêles à granulés offrent une gestion simplifiée, en s’allumant et s’éteignant au besoin. Ce n’est pas fait par le propriétaire, mais plutôt via un ordinateur intégré qui régule son fonctionnement. Cela signifie que le poêle fonctionne indépendamment, avec une intervention minimale de l’utilisateur.

3. Système d’alimentation en combustible et durée de combustion

Les poêles à pellets sont alimentés à partir d’une trémie de combustible intégrée par une vis d’alimentation motorisée qui fournit du combustible pour entretenir le petit feu qui chauffe la pièce.

La taille de la trémie intégrée du poêle par rapport à la puissance thermique nominale du poêle déterminera la fréquence de remplissage de l’appareil. Ceci est communément appelé le temps de combustion et est parfois cité pour la puissance totale du poêle (le temps de combustion le plus court) et la puissance minimale du poêle (le temps de combustion le plus long). En réalité, la fréquence de remplissage se situera entre ces deux chiffres car la demande de chaleur variera quotidiennement.

Certains systèmes permettent à cette trémie intégrée d’être remplie automatiquement à partir d’une plus grande réserve principale de pellets. Les capteurs dans l’appareil indiquent à un système d’alimentation auxiliaire, un silo, qu’il doit être rempli et il est ensuite rempli en conséquence.

Les systèmes de stockage des pellets externes nécessitent un espace supplémentaire et peuvent donc ne pas convenir à tout le monde. Cependant, cela signifie que le remplissage se fait automatiquement avec un stockage suffisant pour toute une saison.

4. Efficacité

Comme pour tous les appareils à combustibles solides, une plus grande efficacité signifie également des coûts de fonctionnement et des implications environnementales réduits. Vous devez toujours rechercher un appareil qui fournira l’efficacité dont vous avez besoin.

5. Stockage

Si vous envisagez d’investir dans ce type de poêle, vous devez savoir qu’un stockage correct des granulés est essentiel. Les granulés absorbent beaucoup d’humidité présente dans l’air ambiant ainsi que l’humidité des sols et murs. Les granulés en sac ou en vrac doivent être stockés dans un environnement qui les protège contre cela. Les granulés humides endommageront votre appareil et réduiront considérablement son efficacité.

Catégories
Actualité

Stockage pellets, un silo est-il toujours nécessaire ?

Les pellets sont un combustible sensible à l’humidité et à la poussière. Pour conserver le rendement et tous les avantages des granulés de bois il est donc essentiel de veiller à ce que leur stockage soit optimal.

Dans cet article nous allons aborder la question du stockage des pellets dans un silo. Nous allons voir ses avantages et quand celui-ci est indispensable ou recommandé.

Les différents types de silos pour le stockage des pellets

Il existe différents types de stylos destinés au stockage des pellets. Certains modèles sont conçus pour être installé en extérieur tandis que d’autres sont exclusivement réservé à une installation en intérieur. On trouve également des silos de tailles variées, généralement adaptées à la consommation du foyer. Côté matière, il y a les stylos en tissu et ceux en métal.

Les avantages du stockage des pellets dans un silo

Que vous disposez d’un poêle à granulés ou d’une chaudière à pellets, vous devez régulièrement faire le plein de combustible. En choisissant un silo pour stocker les pellets, vous profitez d’une capacité de stockage bien plus importante.

De plus, le stockage des pellets en silo est bien plus optimal que lorsque le combustible est conditionné en sac. En effet, lorsque vous avez ouvert un sac contenant vos granulés de bois l’humidité et la poussière peuvent s’y introduire réduisant ainsi les performances énergétiques des pellets.

Enfin, disposer d’un silo pour le stockage de ses pellets offre un approvisionnement bien plus commode qu’avec des sacs. Votre fournisseur de pellets se déplacera chez vous avec un camion citerne pour remplir en quelques minutes votre silo. Ce type de stockage supprime donc tout la manutention que l’on peut avoir lorsque l’on se fait livrer des sacs de pellets.

Quand un silo est indispensable

Dans certains cas, l’utilisation d’un silo pour stocker les pellets sera indispensable. C’est le cas notamment lorsque vous choisissez de faire installer une chaudière à pellets.

Bien évidemment, ce n’est pas vous qui allez remplir la chaudière de pellets car l’alimentation se fait de manière automatique. Votre chaudière à pellets ETA est équipée d’une turbine d’aspiration intégrée qui transporte les granulés de bois jusqu’à 20 m et sur deux étages.

Comme nous venons de le voir, l’installation d’un silo pour le stockage de vos peler n’est pas toujours nécessaire. Cela reste tout de même une option qui s’avère être très pratique et cela même si vous disposez seulement d’un poêle à pellets chez vous.

En outre, le silo devient indispensable lorsque vous souhaitez faire installer une chaudière appeler pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire.

Catégories
Actualité

Le changement d’une installation au gaz vers le pellet est-il rentable ?

Pendant de nombreuses années, les chaudières à gaz étaient l’installation que l’on retrouvait dans bon nombre de logements. Désormais, les chaudières à pellets se popularisent et il est désormais facile de changer son installation au gaz pour passer à une installation fonctionnant à pellets.

Vous n’êtes toujours pas convaincu que le passage à un système à granulés en vaut la peine ? On vous dit tout.

Chaudière à pellets, une combustion plus propre

Les pellets sont faits de matière végétale compactée, généralement du bois ou de la sciure. Certaines chaudières à pellets peuvent également brûler des granulés fabriqués à partir d’autres matériaux de biomasse tels que le maïs, le blé et même les noyaux de cerises.

À la fois en raison de la consistance du combustible et de la mécanique de combustion de la chaudière, les pellets brûlent à très haute température. Cela signifie qu’ils brûlent plus efficacement et plus proprement que le gaz.

Par conséquent, les chaudières à granulés produisent beaucoup moins de cendres ce qui réduit le temps que vous passez à nettoyer votre appareil. Les chaudières à pellets produisent également beaucoup moins de pollution atmosphérique que celles à gaz.

Commodité, chaudières à pellets et à gaz sont à égalité

En plus de leur efficacité énergétique et de leur respect de l’environnement, les chaudières à pellets sont connues pour être pratiques et faciles à utiliser. L’alimentation de la chaudière se fait automatiquement via une turbine d’aspiration qui peut transporter les pellets sur une distance allant jusqu’à 20 mètres et 2 étages.

Mais sur ce point les chaudières à gaz n’ont rien à envier. Il suffit de raccorder votre chaudière à gaz au réseaux de gaz de ville et le tour est joué. Vous n’avez pas à vous soucier de faire des stocks avant l’hiver.

Prix de l’installation, gaz et pellets ex aequo

Le coût de l’installation d’une chaudière à gaz et d’une chaudière à pellets reste sensiblement le même, entre 1000 et 3000€ pour une chaudière à pellets et entre 800 et 2000€ pour un système au gaz.

Économies, les chaudières à pellets gagnent haut la main

Les chaudières à pellets sont une option de chauffage à prix raisonnable pour de nombreuses maisons.

Même si une chaudière à pellets reste plus chère à l’achat qu’une chaudière à gaz, son coût sera rapidement amorti au fil du temps grâce aux économies d’énergie.

Les pellets ayant un fort rendement par rapport au gaz, ils sont beaucoup plus économique. Et c’est sans compter sur les économies liées à l’absence d’abonnement inévitable avec une installation au gaz.

Pour une maison qui dépend actuellement du gaz pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire, l’installation d’une chaudière à pellets reste un investissement bien plus avantageux qu’un système fonctionnant au gaz.

Catégories
Actualité

Chaudière à pellet ou chaudière à bûche ?

Vous hésitez entre faire installer une chaudière à bois et une chaudière à granulés et pour cause, ces deux systèmes de chauffage offrent de nombreux avantages.

Alors pour vous aider à faire un choix éclairé, Green Pellets vous invite à découvrir les caractéristiques de chacune de ces chaudières.

L’attrait du bois en bûche est dans sa simplicité

Parce que c’est un produit si simple, il y a des milliers de fournisseurs et vous pouvez vous-même aller dans votre bois et récolter votre combustible.

En fait, une maison correctement isolée avec une chaudière à bois à haute efficacité devrait être en mesure de répondre à 100% de ses besoins énergétiques domestiques avec un terrain aussi petit que 1 hectare.

Le bois en bûches offre également à ses utilisateurs la possibilité de choisir entre couper le leur, commander du bois fendu et séché livré.

Les pellets présentent certains avantages distincts par rapport au bois en bûche

La plupart des pellets sont produits à base de sciure de bois issue des scieries, certaines marques de pellets font fabriquer leur combustible à partir de bois brut.

Les pellets sont un combustible environ 2,5 fois plus dense que le bois de chauffage, ce qui le rend plus facile à transporter. Le combustible à granulés a une teneur en humidité d’environ 7%, alors que le meilleur bois de chauffage sec va être de 20%, ce qui rend le combustible à granulés plus facile à brûler et avec des émissions plus faibles.

Étant donné que le combustible pellet a été écorcé, il produit beaucoup moins de cendres que les bûches de bois. Et, comme les pellets sont de taille uniforme, il est plus facile de mesurer la consommation de combustible dans les poêles et les chaudières. Cela permet entre autre de ne brûler que ce dont nous avons besoin.

Prendre en considération l’espace de stockage

Il ne vous aura pas échappé que les bûches de bois nécessitent une importante surface de stockage. Si vous prévoyez de faire installer une chaudière à bûches de bois, il vous faudra donc prévoir un local dédié pour un stockage optimal.

Si vous optez pour une chaudière à pellet, le stockage sera moins encombrant car il vous faudra stocker votre combustible dans un silo. Vous aurez le choix entre un silo tissu, métal, avec ou sans alimentation automatique.

Comment décider entre une chaudière à bûches et à granulés

Pour choisir entre les bûches et le combustible granulé, demandez-vous ; combien de bois avez-vous vraiment le temps et l’intérêt de manipuler.

Si vous avez beaucoup de bois ou que vous avez la possibilité de récolter votre propre bois de chauffage et que vous pouvez le stocker, une chaudière à bûches est faite pour vous.

Si vous avez une maison plus grande et que vous devez brûler beaucoup de combustible pour la chauffer, une chaudière à granulés sera mieux adaptée.

Catégories
Actualité

Poêle à pellet ou chaudière à pellet ?

Vous connaissez certainement les poêles à pellet. Et pour cause, ce sont des appareils de chauffage qui offrent de nombreux avantages par rapport aux autres types de combustibles. Mais il n’y a pas que les poêles qui peuvent fonctionner aux pellets, les chaudières à pellets sont également des appareils de chauffage ultra performants et très économiques.

On vous dit tout sur les différences entre un poêle et une chaudière à pellet.

Poêles à pellets

Les poêles à granulés jouent un rôle similaire à leurs homologues au bois bûches. Ils sont disponibles dans une large gamme de tailles et de modèles différents. Ils ont généralement un réservoir à granulés intégrée qui est rempli manuellement.

Les poêles à pellet sont généralement installés pour chauffer une pièce à vivre.

Les poêles à granulés sont proposés avec une puissance allant de 2 kW jusqu’à environ 10 kW. Certains sont équipés de minuteries, de télécommandes ou même de thermostats de chauffage pour démarrer et arrêter automatiquement le fonctionnement afin que vous profitiez toujours d’un logement parfaitement chauffé. Il est même possible d’utiliser des thermostats connectés à internet télécommandable via votre smartphone.

Chaudières à pellets

ETA Belgium vous propose des chaudières à pellet avec une petite puissance à partir de 7 kw, idéales pour les maisons individuelles, et une gamme allant jusqu’à 500 kw pour les bâtiments publics et commerciaux.

Les chaudières à granulés ETA fonctionnent avec un réservoir intégré qui est rempli automatiquement chaque jour à partir d’un grand silo de stockage en vrac avec alimentation automatique (silo textile, silo enterré ou silo sur mesure en bois par exemple) ou manuellement à partir de sacs dans un silo plus simple de petite, moyenne ou grande taille.

Contrairement à un poêle à granulés qui ne chauffe que l’air, la chaudière à pellet permet de fournir de la chaleur à l’eau de chauffage qui est ensuite transmise au circuit de chauffage et à l’eau chaude sanitaire pour les besoins domestiques. Entre les deux, il y a les poêles à pellets « Hydro » qui chauffent à la fois la pièce où ils se trouvent, le circuit de chauffage radiateurs ou chauffage sol et l’eau sanitaire.

Fonctionnant avec un combustible bon marché avec un rendement élevé, les poêles et chaudières à pellet sont tous deux des appareils de chauffage très intéressants d’un point de vue économique. Maintenant que vous connaissez les différences entre les poêles à pellet et les chaudières, vous savez quel appareil correspond à vos besoins.